Étudiants Solidaires 2021 : les gangsters au grand Cœur en parlent

Étudiants Solidaires 2021 : les gangsters au grand Cœur en parlent Pour l’édition 2021, Étudiants Solidaires a posé ses sacs à outils à Affalikro, chef-lieu situé dans la région de l’Indénié-Djuablin, plus précisément dans le département d’Abengourou. Durant deux semaines, cinquante jeunes étudiants venant de plusieurs universités et grandes écoles d’Abidjan et Yamoussoukro et de confessions religieuses multiples ont travaillé afin de redonner le sourire à des milliers d’habitants. En effet, les gangsters au grand cœur ont œuvré à la réhabilitation des trois écoles primaires du village, à savoir les groupes scolaires Affalikro I et II et Jean Kadio Morokro grâce à la coopération de M. James, le chef de chantier. Les participants ont pu offrir un peu de leur temps de vacances (pour la majorité) en vue d’aider les autres, développer l’esprit de service et apprendre à être des hommes modèles et des citoyens hors pairs. Quelques-uns vous laissent ici un témoignage : Pascal IRAKIZA, Leader ECS (INP-HB) « Le déclic. Voici le mot qui me vient à l'esprit lorsque je repense au projet Étudiants Solidaires. Nous avons mélangé du ciment et de la peinture, creusé des fouilles, refait des plafonds, réhabilité des écoles; mais nous avons surtout appris [...]

Les Etudiants Solidaires à Yakassé-Féyassé

Les Etudiants Solidaires à Yakassé-Féyassé Yakassé-Féyassé • du 3 au 17 Juillet 2019 En Agni, Yakassé signifie littéralement  « Que ta colère s’apaise », et Féyassé désigne un arbre : le tout revient donc à souhaiter que cette colère s’apaise au pied de cet arbre bienfaisant. C’est dans ce paisible village du département d’Abengourou que s’est déroulée l’activité sociale dénommée « Etudiants solidaires », du 3 au 17 juillet 2019. Il s’agit d’une activité de vacances, organisée et réalisée par les étudiants des Centres Comoé et Ourébi d’Abidjan, et Yaouré de Yamoussoukro. Chaque année, depuis la première édition à Man (1987), les étudiants solidaires viennent en aide à des populations d’une localité de l’intérieur du pays, avec leur énergie, leur jeunesse et les quelques moyens qu’ils ont récoltés. Pour cette édition de Yakassé-Féyassé, ils étaient 25 étudiants, issus de plusieurs universités abidjanaises (Université Félix Houphouët-Boigny, Université Nanguy Abrogoua, Université Virtuelle de Côte d’Ivoire et Université des Lagunes) et de l’institut National Polytechnique de Yamoussoukro. Ils ont réhabilité l’une des écoles primaires du village, choisie après plusieurs voyages de prospection. Les travaux du chantier ont été intenses et exigents : réfection de 6 classes et des latrines (maçonnerie, menuiserie, peinture et étanchéité) ; [...]