Côte d’Ivoire: 60 ans de théorie et de pratique du droit

Appel à communication CED COMOE Indépendante depuis 1960, la Côte d’Ivoire, a célébré le 07 août 2020 ses noces de diamant. Pierre précieuse parmi les plus précieuses, le diamant symbolise l’invincibilité et sa valeur résulte de la combinaison de quatre critères: le poids, la taille, la couleur et la pureté. Cette caractéristique et ces critères d’évaluation du diamant ne sont pas dépourvus d’intérêt pour une réflexion à l’occasion de ce soixantenaire. L’invincibilité, en effet, emporte ici la permanence; la permanence de cette «terre d’espérance» dont des «légions remplies de vaillance ont relevé la dignité» malgré tant de bégayements de son histoire. Relativement à la couleur, certes le traditionnel orange-blanc-vert n’a point changé mais l’attachement aux valeurs qu’il symbolisait s’est peut-être flétri. Enfin,la pureté peut renvoyer aux rêves et idéaux nourris au lendemain de l’indépendance. Mais le soixantenaire peut être l’occasion de mener une réflexion sur les deux autres critères: le poids et la taille. Le poids, en effet, peut être appréhendé ici, dans un rapport de superposition, au sens de l’autorité de l’État sur son territoire, les personnes qui y vivent et les activités qui y ont cours, dans la production et l’application du droit. La taille renvoie quant [...]