FOI ET SCIENCES : POURQUOI TUER GALILEE ?

FOI ET SCIENCES : POURQUOI TUER GALILEE ? C’est sur cette interrogation que s’est ouverte la session 2022 des cours de théologie « Foi et monde contemporain » donnés par l’abbé Landry GBAKA-BREDE au Centre Culturel Comoé, le vendredi 28 février Il y a beaucoup d’imaginaire sur ce cas : selon une enquête du Conseil de l’Europe réalisée il y a quelques années parmi les étudiants en sciences de tous les pays de la Communauté, environ 30 % d’entre eux ont la conviction que Galilée fut brûlé vif par l’Église. Presque tous (97 %) sont convaincus qu’il a été torturé. Ces chiffres ne sont pas loin de ceux enregistrés à Comoé… Or il n’en n’est rien. Galilée est mort à 78 ans, dans son lit, sans avoir passé un seul jour en prison ni avoir été torturé, avec l’indulgence plénière et la bénédiction du Pape. C’était le 8 janvier 1642, neuf ans après sa « condamnation ». Que s’est-il réellement passé ? La controverse tournait autour de l'œuvre de Nicolas Copernic (1473-1543), astronome polonais catholique et peut être prêtre.  Copernic sur la demande de ses amis, publia un livre sur ses théories astronomiques, dédié au Pape Paul III en 1543 dans lequel [...]